Mur

Le principe de construction de tout mur creux est le suivant (hormis les différences dans les épaisseurs des murs et les largeurs des parties creuses pouvant survenir d’une région à autre):
1. Mur extérieur, avec ou sans finition extérieure en plâtre ou couche de peinture
2. Partie creuse: partiellement ou totalement pourvue d'une couche d'isolation
3. Mur porteur en maçonnerie porteuse ou en béton armé
4. Finition intérieure (ex. plâtrage à l’intérieur)

La fonction d’un mur creux est d’empêcher le passage de l’eau vers le mur porteur. D’une manière générale, on peut dire que:
le mur extérieur = écran de protection contre la pluie
la partie creuse = section capillaire
le mur porteur + plâtrage = élément porteur et étanchéité à l'air

Il faut tenir compte du fait qu’en cas de pluie battante, une quantité d’eau plus ou moins importante s’écoule au bout d’un certain temps (en fonction de la capillarité de la brique) de la face du mur extérieur en contact avec la partie creuse. L’évacuation de cette eau doit se faire au niveau des raccords extérieurs de la partie creuse du mur. Aucune garantie ferme quant à l’imperméabilité du mur vis-à-vis de l’eau de pluie ne peut être obtenue si:
- le mur porteur est fortement perméable à l’air (p.ex. maçonnerie de parement)
- le mur extérieur est constitué de briques non capillaires
- la partie creuse est (trop) étroite ou entièrement remplie d'une isolation de murs creux par exemple.

Le mur creux peut être prévu d’une ventilation supplémentaire. Cette ventilation supplémentaire est réalisée par un ou plusieurs joints montants ouverts dans la partie inférieure et supérieure du mur. Lors de la construction, le mur porteur et le mur extérieur sont reliés au moyen de crochets de mur.

Nous référons également au bulletin d’information de l’UBAtc ”Maçonnerie de façade avec creux de murs isolés” pour une description détaillée des principes de projet et d'exécution architecturaux.

Produits Mur

Print Send to friend